Les législatives du dimanche 18 décembre 2016 ont donné leur verdict. RHDP de Mr.ouattara  coalition au pouvoir s’adjuge 167 sièges soit 67.75% des sièges. 

Derrière les Indépendants, vient l’Union pour la Démocratie et la Paix de Côte d’Ivoire (UDPCI) du Dr. Abdallah Mabri Toikeusse, ex-ministre des Affaires étrangères limogé du Gouvernement le 25 novembre dernier avec son collègue de l’Habitat et du Logement social, par ailleurs président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), Gnamien Konan. Tous deux ont été élus dans leur circonscription respective. L’UDPCI remporte 6 sièges à l’issue des législatives de dimanche soit 2,36% des sièges à l’Hémicycle.

 

 Lider a eu un élu [officiel], Alain Ekissi élu à Azaguié.

 

Le Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Pascal Affi N’Guessan s’en sort avec 3 sièges soit 1,18%. Quand l’UPCI de Gnamien Konan obtient 3 sièges soit également 1,18% des sièges de l’Assemblée nationale. Ce sont au total 244 sièges qui ont été pourvus sur un total de 255. L’élection devant être reprise dans la localité de Guiglo où le candidat indépendant et celui du RHDP ont obtenu une égalité parfaite.

 

La CEI dispose de 15 jours à compter de la proclamation des résultats pour proposer une date au gouvernement pour la reprise du scrutin, a indiqué Youssouf Bakayoko .

 

 

 

Sur les 254 élus on enregistre 225 hommes et 29 femmes. Le taux de participation est estimé à 34,10% selon Youssouf Bakayoko.