« La direction du Rdr informe les militantes, les militants et les sympathisants qu’elle a mis en
place un comité d’organisation pour l’accueil du président de la République, son Excellence
Monsieur Alassane Ouattara ». C’est le communiqué que le Rdr, parti toujours dirigé par
Alassane Dramane Ouattara, a rendu public hier, mercredi 26 février 2014. Le comité dont parle le
Rdr est présidé par Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du parti. Les
vice-présidents sont les maires Rdr d’Abidjan et d’Anyama ainsi que l’ex-ministre Jeanne
Peuhmond qui figure au sein du comité en sa qualité de trésorière générale du Rdr. Des sources
concordantes proches du parti soutiennent qu’un pagne à l’effigie d’Alassane Ouattara sera confectionné
pour l’accueil du chef de l’Etat à l’aéroport.Mais le communiqué du Rdr reste muet sur la date
du retour d’Alassane Dramane Ouattara. Au-delà de tout, ce communiqué suscite des interrogations.
Pourquoi un comité d’organisation pour accueillir un malade qui rentre de l’hôpital ? Pourquoi
toutit que le mal du chef de l’Etat était bénin et qu’il se portait bien ?

On se souvient que le communiqué de la présidence de la république publié le dimanche 9 février
dernier avait totalement banalisé l’opération chirurgicale liée à une sciatique subie par Alassane
Ouattara. Si après toute cette assurance, le Rdr annonce la mise en place d’un comité d’accueil,
cela suffit qu’il y a des anguilles sous roche. Et que les Ivoiriens n’ont pas tort de penser que le mal
dont souffre M. Ouattara est tellement sérieux que le Rdr ne croyait pas à son retour au pays. Le
raisonnement est tout simple.
C’est parce que le Rdr est conscient qu’Alassane Dramane Ouattara
était véritablement atteint que son retour au pays est ressenti comme un soulagement. En clair, à
travers cette organisation mise en place pour son accueil, le Rdr reconnait que M. Ouattara revient
de loin. On attend donc !
B.K.