Publié le 16 novembre 2020 | autre presse

Publié le 16 novembre 2020 | autre presse

L'arrestation de Pascal Affi N'Guessan a eu lieu dans la nuit de vendredi 6 au samedi 7 Novembre 2020, à 100 km d'Abidjan, alors que le président du FPI se rendait dans son fief de Bongouanou. Mais depuis, en dehors d'une étrange vidéo de l'ancien Premier ministre dans les locaux de la DST, ses proches, ses partisans et ses avocats sont sans nouvelles de lui. LSI AFRICA en sait désormais beaucoup plus sur le lieu de détention de Pascal Affi N'Guessan.

 

Il est accusé de "complot contre la sûreté de l’État" par les autorités ivoiriennes. Pascal Affi N'Guessan, chef de file de l'opposition, n'est plus libre de ses mouvements depuis une semaine. Sa famille, ses proches et les membres de l'opposition ont été choqués par son apparition dans une vidéo amateur, tournée dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire à Abidjan. 

 

Mais où est détenu Pascal Affi N'Guessan ? 

 

La question taraude les esprits et, ce samedi, Maître Pierre Dagbo Godé, un des avocats de Pascal Affi N'Guessan, réclamait l'application du code de procédure pénale et annonçait des poursuites pour ce lundi : "Dans un isolement qui n'a pas de fondement juridique, il est temps que le droit soit respecté en ce qui le concerne", a-t-il déclaré.

 

Après plusieurs jours de recoupement d'informations, LSI AFRICA sait désormais où se trouve l'ancien Premier ministre Ivoirien. Ni à la DST, ni à la MACA (Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan), ni à l'intérieur du pays. Pascal Affi N'Guessan se trouverait au même endroit que celui où avait été détenue durant sept années Simone Ehivet Gbagbo, c'est à dire l'école de Gendarmerie à Abidjan.

 

Déféré mercredi dernier, le chef de file de l'opposition devait initialement être incarcéré à la MACA, mais au plus haut sommet de l'Etat Ivoirien, les autorités auraient finalement opté pour un assouplissement de ses conditions de détention. Le choix se serait alors porté sur l'Ecole de Gendarmerie, où Pascal Affi N'Guessan occupe un espace "hautement sécurisé".

 

Mais le "prisonnier" qui s'est muré dans le silence depuis son arrestation est en réalité encore traumatisé par sa détention en 2011 durant la crise post-électorale. Pascal Affi N’Guessan, le président du FPI et ancien directeur de campagne de Laurent Gbagbo, avait en effet été arrêté le 22 avril 2011, puis retenu un temps à l’hôtel Pergolas à Abidjan, avant d'être envoyé dans le nord du pays avec le fils de Laurent Gbagbo. Il avait par la suite été inculpé pour atteinte à la sûreté de l’État et libéré en août 2013.