Depuis la semaine passée, nous assistons à une série de soulèvements de plusieurs militaires, les rebelles que le sieur Dramane Ouattara a recruté en complicité avec Soro Guillaume pour endeuiller notre pays.

Ces derniers réclament une prime.

Mais une Prime de quoi ?

D'autres diront qu'ils réclament ce que Dramane leur a promis lorsque ceux ci s'engageaient à ses côtés pour combattre Laurent Gbagbo, Président légitime de la Côte d’Ivoire.

En 2011, les ennemis de la Côte d'Ivoire, décident de passer à la vitesse supérieure. Et pour ce faire, il veulent faire venir l'ECOMOG afin de terminer ce qu'ils ont engagé en 2002.
C'est à dire, enlever de force le Président Laurent Gbagbo en exterminant s'il le faut tous ceux qu'ils croiseront sur leur chemin.

Cependant, à la dernière minute Soro Guillaume, convainc ses pères de sursoir à cette idée et de recruter sur place des mercenaires dans la sous-région et même ici en Côte d'Ivoire pour accomplir cette sale besogne.

Entre-temps l'argent qui était destiné à financer les services de cette force étrangère était déjà décaissé et placé en lieu sûr.
Il avait désormais pour seule destination, les poches des rebelles recrutés.

Fin 2011, la crise ivoirienne prend fin, un semblant de paix s'installe.

Dramane Ouattara dirige désormais ce pays et le Président Laurent Gbagbo est déporté à la #CPI.
De 2012 à 2016, le sieur Dramane Ouattara oublie ceux qui l'ont porté au pouvoir et mange avec ses proches.
Il dépense les fonds réservés aux rebelles pour ses besoins personnels. Et pire c'est avec cet argent qu'il a corrompu Mangou, Kassaraté et tous ces avides d'argent qui ont trompé le peuple de Côte d'Ivoire.

Voilà la goutte d'eau qui va faire déborder le vase.

Soro Guillaume ayant eu vent de tout cela, le révèle à ses éléments afin que ceux ci réclament leur dû aux risque d'être les grands perdants de cette guerre qu'ils ont menée.

Voilà en somme les dessous de ce bras de fer qui fait la une de nos quotidiens.

Dramane Ouattara sera t'il à mesure de payer ce qu'il a promis à ses rebelles ?

S'il arrivait à payer cette prime de sang, ce sera avec l'argent du contribuable donc l'argent du peuple et des victimes de la guerre ce qui est injuste et cruel.

Nous aurons la réponse le lundi.

On avance

Fréjus Koffi POUR LECRIDABIDJAN.NET