C’était la grande pagaille hier aux abords de l’école de police d’Abidjan. Des dizaines et des dizaines d’hommes et de femmes accourus pour se faire délivrer des laissez-passer pour sortir du grand Abidjan. Les rasions sont diverses, mais les funérailles d’une proche décédé demeuraient la principale cause de demandes hier.
Au vu du chaos installé ce premier jour de demandes, mesure de distances non respectées, chaleurs, sueurs, pas de cache-nez etc…Les autorités presque toujours mal préparées et imprévoyantes ont décidé de la suspension pure et simple de la délivrance des laissez-passer.

DÉLIVRANCE DES LAISSEZ-PASSER SUSPENDUE.

Il sera procédé ce jour à partir de 9h00 à la désinfection entière de l’Ecole Nationale de Police de Cocody et un réaménagement du mode opératoire des demandes sera mis en place au profit des populations dans les plus brefs délais,
ceci dans le but d’éviter les regroupements tels qu’observés ces derniers jours.
A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.
Appel est lancé à tous pour limiter les déplacements non indispensables.
Les demandes déjà enregistrées seront examinées et les réponses transmises aux requérants sur convocation.