ils sont nombreux ceux qui se demandent pourquoi
les routes de Yopougon sont délaissées. certains
y voient une programmation de travaux qui
n’a pas encore démarré. d’autres en revanche n’y
croient plus et pensent que c’est plutôt une sanction
voilée contre le bastion indécrottable du front
populaire ivoirien (fpi).

« C’est une affaire de Lmp.C’est parce que Yopougon est Lmp de Gbagbo et continue de soutenir ce dernier les yeux fermés
que le pouvoir d’Alassane Ouattara a abandonné
cette commune » ne peut s’empêcher de soutenir
un taximan. Pour plusieurs transporteurs comme
celui-ci, il est inutile de réhabiliter des routes pour
des populations qui ne respirent que pour le plus
célèbre prisonnier politique de la haye, laurent
Gbagbo. dans les taxis, les gbakas, les bus de la
sotra, on en parle de plus en plus, discrètement
ou à visage découvert. Plus les jours passent, la
passivité du régime accrédite cette thèse. le régime
en place ne fait rien pour rassurer les populations
de Yopougon.
C.b.
20/08/2014