Un Britannique de 28 ans a été condamné mercredi pour le meurtre particulièrement sordide de son paternel, survenu en mai 2013 à Bournemouth.

Ce fait divers particulièrement sordide avait fait le tour du web: le 16 mai 2013, Nathan Robinson, 28 ans, avait tué son père avant de découper son corps à l'aide de deux petites scies et d'un couteau de bricolage. Le jeune homme avait ensuite soigneusement rangé les restes de sa victime dans des boîtes en plastique, qu'il avait ensuite utilisées pour y poser sa télévision. Quand à la tête de William Spiller, 48 ans, Robinson l'avait cachée dans un classeur rangé dans sa chambre.

Mercredi, le jeune homme a été jugé coupable de meurtre par la Cour de la Couronne à Winchester, rapporte BBC News. Il a été condamné à un minimum de trente ans de prison.« Il a non seulement démembré le corps de son père, mais il aussi payé le loyer mensuel de l'appartement, il a acheté des produits nettoyants pour enlever les taches de sang sur le sol et a fait semblant que William Spiller était vivant en envoyant des SMS depuis le téléphone de sa victime», a résumé Desmond Duffy, procureur.

Robinson, qui vivait avec son géniteur à Bournemouth (sud de l'Angleterre), avait avoué le meurtre mais avait invoqué des circonstances atténuantes. Il avait déclaré qu'il n'avait que des souvenirs limité du drame et que son père le maltraitait quand il était enfant. Pendant le procès, le procureur a rappelé que Robinson devait 36'000 livres sterling (54'000 francs) à son père et que sa situation financière était «terrible». Après le meurtre, le Britannique avait dépensé l'argent de sa victime en passant du bon temps à travers tout le pays.

«Aucune sentence ne le ramènera mais nous sommes satisfaits parce que le verdict de culpabilité est la réponse appropriée à ce crime haineux», a déclaré Glenys Molyneaux, compagne de la victime.
Source : 20min.ch