Samba David, en prison dans un endroit tenu secret depuis mars 2018, serait "gravement malade et privé de soins" selon   sa défense.

 

"Il m’est revenu de la part de la famille de  SAMBA DAVID qu’il serait actuellement gravement malade et privé de soins." annonce d'entrée Maitre Rodrigue Dadjé qui dit craindre "désormais pour sa vie car son état de santé serait actuellement très précaire" comme relevé.

 

De fait, l'avocat attire l’attention des autorités quant à la situation préoccupante de son client. 

 

"J'attire l'attention de l'Etat de Côte d'Ivoire sur la préservation des droits humains (dont le droit à la santé) de Monsieur Douyou Nicaise Search Douyou Nicaise alias Samba David, qui de surcroit n’est qu’en détention préventive et donc présumé innocent au regard de la Constitution Ivoirienne." explique l'avocat qui rappelle que son client "était en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), lorsqu’il a été déporté en secret par les autorités judiciaires ivoiriennes vers une destination qui m’est toujours inconnue à ce jour et ce, malgré les courriers que j’ai adressé aux Autorités judiciaires."

 

Maitre Dadjé précise que Samba David  se trouve "dans une procédure d’instruction incompréhensible dans laquelle, il est poursuivi pour des faits pour lesquels il a déjà été jugé et condamné", la procédure d’instruction actuelle engagée contre lui semble, pour sa défense, "avoir pour seul but : son maintien en dehors de la scène politique."

 

Samba David a été placé sous mandat de dépôt depuis 2015, sans jugement, dans une affaire de complicité d'un meurtre à Dabou survenu alors qu'il purgeait une peine dans les locaux de la DST, six mois de prison pour incitation à troubles à l'ordre public.