Collection des chaussures et casquettes de la marque "Eto'o 9" par le styliste Gabriel Nlend.
Alors que l’international camerounais Samuel Eto’o s’apprête à quitter les stades comme footballeur après une carrière pleine de succès, dans les prêts-à-porter son nom pourrait trouver bientôt sa place au milieu des grandes marques. Gabriel Pascal Nyemeg Nlend, fils de l’ancien député camerounais Nlend Albert, fan de première heure de l’Icône africaine du ballon rond et designer, est en passe de lancer une ligne de vêtements et de chaussures, « la Eto’o 9 », mais n’attend plus que le feu vert de la star.
Interrogé à Lisbonne récemment par les nombreux fans de la star qui attendent le lancement officiel de la marque Eto’o 9, Gabriel Pascal Nyemeg Nlend, fils de l’ancien député camerounais Nlend Albert, designer et créateur de la marque déclarait « A tout seigneur, tout honneur ». Le designer et fan de première heure de l’International Camerounais ne voit pas le lancement de la marque en l’absence de Samuel Eto’o.
Mais pendant que l’International camerounais a mille rendez-vous à honorer, ce lancement a été diffusé plusieurs fois déjà. Toutefois le designer reste patient.
Pour la petite info, le 26 février 2014 Samuel Eto’o et un important staff de Chelsea, dont José Mourinho, s’étaient rendus en Turquie où la marque est fabriquée. Accueilli en grande pompe par de nombreux fans de la marque, Samuel Eto’o s’était engagé à l’issue de cette rencontre à apporter tout son soutien pour que la marque arrive dans les rayons le plus tôt possible.
Sur place la star et le designer avaient échangé sans témoin. Samuel Eto’o avait tenu à l’issue de leur entretien, à s’assurer de la qualité et des soins pris dans cette confection qui se veut à la hauteur des grandes marques.

La marque quant à elle, fait son chemin en Turquie en ce moment et au Portugal où le designer a déposé récemment ses valises. Un rendez-vous entre le designer et l’international est prévu au courant du mois qui vient. A l’issue de cette rencontre fortement attendue par les fans de la Eto’o 9, de nouvelles boutiques peuvent voir le jour, à Londres, à Moscou, en Espagne et partout où Samuel Eto’o reste une icône du ballon rond.
Interrogé au téléphone par l’équipe d’Afrique Progrès Magazine au sujet de ses motivations, Gabriel Pascal Nyemeg Nlend, qui se dit confiant en l’avenir de cette marque déclare que « ce travail est fait pour récompenser le footballeur le plus titré de l’histoire du continent africain. Ajoutant que, nous n’avons rien à lui donner pour lui dire merci, nous lui donnons juste d’être après les stades, la marque de nos vêtements, de nos chaussures, de tout ce qu’on va porter désormais ».

Source: AFPmag
Onesiphore Nembe