Les hommes qui ont porté un coup à la transition démocratique au Burkina Faso au coté du général Gilbert Diendéré ne seraient pas que des éléments du Rsp Burkinabé. Selon le site d’information Nordsud24info, nombreux des combattants sur lesquels comptait le général pour prendre le pouvoir sont des mercenaires mis à sa disposition par des pays étrangers

 

Certains ont été faits prisonniers ce mardi dans l’évolution des événements. Parmi eux, un ivoirien capturé par les populations et convoyé à la gendarmerie de Bedego après avoir été tabassé. Paré de gris-gris, le combattant venu de Côte d'Ivoire n’a pas pu échapper à la vigilance des populations qui sont sorties aux cotés de l’armée pour combattre le Rsp. Plus de 150 hommes de ce régiment ont depuis hier lundi répondu favorablement à l’appel du chef d’Etat major des armées et ont déjà déposé les armes, d'autres continuaient ce mardi à se joindre à eux. Mais certains restent sur leur position de putschistes. D’ailleurs, un affrontement entre les fidèles à Diendéré et ceux qui ont décidé de devenir loyalistes a déjà fait un mort et des blessés. En attendant l’arrivée mardi soir des présidents Macky Sall, Yayi Boni, Muhammadu Buhar et Faure Gnassingbé qui à la suite du sommet d’Abuja, descendent à Ouagadougou pour tenter au nom de la Cedeao, d’éviter un bain de sang, les discussions se poursuivent sur place, entre Diendéré qui dit attendre les résultats du sommet pour sa reddition et le chef d’Etat major des armées,le général Pingrenoma Zagre qui dit éviter pour le moment un affrontement.

 

Blaise BONSIE

Eventnewstv