Le Rassemblement des Républicains (RDR) vient de désigner un candidat inéligible à l’élection présidentielle de 2015.
En effet, le RDR a officiellement investi dimanche 22 mars 2015 au Palais des Sports de Treichville, le chef de Alassane Ouattara pour le représenter à l’élection présidentielle d’octobre 2015 alors que ce dernier ne remplit pas les conditions d’éligibilité selon l’article 35 de la Constitution, ce qu’il a d’ailleurs lui-même reconnu à San Pedro dans le Bas Sassandra, où il a évoqué pour la première fois l’utilisation de l’article 48 de la Constitution comme jurisprudence.

 

Un vrai scandale selon plusieurs analystes, surtout que le chef de l’Etat a été désavoué jeudi dernier à Abidjan l’ex-Président d’Afrique du Sud, Thabo M’beki, dans sa volonté d’utiliser l’article 48 de la Constitution comme jurisprudence pour se présenter à l’élection présidentielle de 2015.
C'est Anne Oulotto qui a lu la déclaration du RDR faisant d’Alassane Ouattara, son candidat : «…le Congrès désigne le docteur Alassane Ouattara candidat du Rassemblement des républicains à l’élections présidentielle de 2015 », a déclaré la ministre Anne Désirée Ouloto.
Inutile de dire que l’opposition ne tardera pas à réagir et à demander au RDR sur quoi se base la candidature de leur champion à l’élection présidentielle de 2015.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale
Par IVOIREBUSINESS