Le Pr Hubert Oulaye serait en ce moment torturé par la cellule spéciale de police de Ouattara pour l’obliger se dédire et invalider l’élection du Président Lauren t Gbagbo à la présidence du FPI. L’information émane d’une source extrêmement crédible au cœur du système sécuritaire ivoirien, qui en désapprouve les méthodes mais qui préfère parler sous couvert d’anonymat.


Selon cette source, cette cellule spéciale de torture serait située dans les environs du siège provisoire du Front populaire ivoirien.
Pour rappel, le professeur Hubert Oulaye a été élu président du Comité de contrôle du FPI par le dernier congrès qui s’est tenu à Mama.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale