Scandale/ Procès des disparus de Novotel: le témoin Jean-Louis Billon fait un ‘’faux bond’’ à la Cour, la défense dénonce une ‘’fuite en avant’’.

Scandale/ Procès des disparus de Novotel: le témoin Jean-Louis Billon fait un ‘’faux bond’’ à la Cour, la défense dénonce une ‘’fuite en avant’’.

Attendu par la Cour d’Assises d’Abidjan, en qualité de témoin dans le procès des disparus de Novotel, l’ex-ministre du Commerce, Jean-Louis Billon ne s’est pas présenté, mardi, à la barre, suscitant l’indignation des avocats de la défense qui ont dénoncé ‘’une fuite en avant’’ du témoin.

 

M. Billon était le dernier témoin de la défense après le médecin légiste Pr Hélène Etté et le Commandant à la retraite Samba Sidibé, à comparaître avant les plaidoiries qui débutent, mercredi.

 

‘’Le témoin est-il présent dans la salle ?’’, interroge le juge-président Mourlaye Cissoko, s’adressant à la défense.

 

Me Mathurin Djirabou explique à la Cour que le témoin Jean-Louis Billon s'est absenté ‘’contre attente’’ du pays alors qu’il a reçu ‘’en bonne et due forme la citation à comparaître aujourd’hui’’.

 

‘’Le témoin nous a signifié qu'il ne peut qu'être de retour au pays qu'à partir du 12 avril 2017’’, informe Me Djirabou, ajoutant qu'il lui a été rapporté que ‘’M. Billon se serait rendu en France, pour prendre part à une cérémonie d'hommage aux victimes du Novotel’’.

 

Après consultation de ses pairs, le juge Cissoko décide de ‘’ se passer du témoignage’’ de Jean-Louis Billon. Pour la défense, le témoin s’est servi d’un ‘’alibi pour se soustraire’’ à la justice.

 

‘’Nous n'avons pas voulu polémiquer autour de cette absence, mais le plus important à notre avis serait de venir comparaître pour la manifestation de la vérité. Sur sa responsabilité dans l'affaire pour laquelle nos clients sont poursuivis. C'est une fuite en avant tout simplement’’, dénonce Me Blédé Dohora.

 

Avec APA