« Affaire Titi, DP du journal Aujourd’hui ». Vers l’audition par le régime Ouattara de Bernard Bajolet, patron des services secrets français. -

« Affaire Titi, DP du journal Aujourd’hui ». Vers l’audition par le régime Ouattara de Bernard Bajolet, patron des services secrets français. -

Selon des sources sécuritaires bien introduites, monsieur Bernard Bajolet, patron de la DGSE, les services secrets français, serait dans le collimateur du régime Ouattara, après la convocation ce mardi 28 juillet par la gendarmerie ivoirienne des principaux responsables du quotidien « Aujourd’hui » pour affaire les concernant.

En effet, Joseph Titi, directeur de publication du quotidien AUJOURD’HUI et Sévérine Blé, rédactrice en chef du même journal, sont convoqués ce mardi à la Brigade de recherches de la gendarmerie nationale pour enquêtes judiciaires.

Ils sont convoqués pour avoir publié un rapport ultraconfidentiel des services secrets français, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) lequel a accusé preuves à l’appui, le régime Ouattara d’achat massif d’armes via le Bénin pour un montant de 60 milliards de Fcfa, et de pillage des ressources de l’Etat avec sa famille via l’utilisation de doubles factures pour dissimuler les milliards de Fcfa détournés dans les caisses de l’Etat. La DGSE à la fin de son rapport a même recommandé l’intervention militaire directe de la France en Côte d’Ivoire où la situation est jugée quasi-explosive à 3 mois de l’élection présidentielle, avec les arrestations massives d’opposants et l’utilisation de la violence en lieu et place du dialogue politique 

 

 

La source du quotidien Aujourd’hui étant la DGSE, nos sources affirment qu’en réalité, c’est le patron la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE), qui est dans le collimateur du régime Ouattara. Ce dernier pourrait donc être entendu par la brigade de recherches de la gendarmerie nationale dans le cadre d’une commission rogatoire internationale.

Si cette information était confirmée, ce serait une première dans les annales des relations diplomatiques entre la Côte d’Ivoire et la France. Ce sera surtout la détérioration des relations diplomatiques entre la France et la Côte d’Ivoire qui éclatera ainsi au grand jour. On frôlera sans nul doute l’incident diplomatique avec des conséquences extrêmement graves, car s’attaquer à la DGSE, c’est s’attaquer au Quai d’Orsay et à l’Elysée.

Nous y reviendrons.

ivoirebusiness

Qui est Bernard Bajolet?--lire ici http://www.defense.gouv.fr/english/dgse/tout-le-site/mr.-bernard-bajolet...#sthash.Qw1wEeY6.dpuf