La fraude massive au Référendum du 30 octobre éclate déjà avec la décision unilatérale du gouvernement d’imposer deux bulletins de vote au lieu d’un comme prévu par le code électoral ivoirien depuis 2000.

En effet, un décret du gouvernement Ouattara, courcircuite la Commission électorale indépendante (CEI) et impose 2 bulletins de vote au lieu d’un. Le président Youssouf Bakayoko reste injoignable au moment où nous mettons sous presse.

Ce dernier avait pourtant déjà annoncé, comme l’exige le code électoral, que le bulletin unique serait utilisé.

 

Cette disposition étant conforme au code électoral ivoirien.

Faisant fi du projet de décret de la CEI, pourtant indépendante dans l’organisation des élections, le gouvernement ivoirien a pris un autre décret stipulant que deux bulletins seront utilités lors du référendum. Un bulletin VERT pour le oui, et un bulletin ROUGE pour le NON.

La réaction de l’opposition est attendue dans les heures qui suivent.

Nous y reviendrons.

 

Eric Lassale