Le rappeur 50 cent est en pleine faillite. Ses dettes s’élèvent à près de 50 millions de dollars.

 

C’est la faillite pour le rappeur 50 cent. L’artiste, de son véritable nom Curtis James Jackson III, aurait accumulé près de 50 millions de dollars (environ 45,3 millions d'euros) de dettes, comme le rapporte le Wall Street Journal.

 

Lundi, le chanteur a été placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine, qui permet de geler les créances d’un individu le temps de se remettre à niveau sans pour autant liquider ses biens. Pour l’instant, impossible d’en savoir plus sur le sort de la star: le procureur lié à l’affaire ainsi que son avocat n’ont fait aucun commentaire.

 

Une sextape qui coûte cher

 

Pas de chance pour l’interprète de Candy Shop, puisqu’il vient d’être condamné à verser cinq millions de dollars après avoir diffusé la sextape d'une jeune femme et de son ex-petit copain. Les faits remontent à 2009, mais la justice vient tout juste de rendre son verdict. La jeune femme en question, Lastonia Leviston, a obtenu 2.5 millions de dollars (environ 2,26 millions d'euros) de dommages affectifs ainsi que 2.5 de dommages et intérêts.

 

L’année dernière, 50 cent avait dû payer 17 millions de dollars (environ 15,42 millions d'euros) après avoir été accusé d’avoir plagié des designs de casques audio.

 

Nawal BONNEFOY

 

Journaliste