AUTRE PRESSE 26/02/2015

AUTRE PRESSE 26/02/2015

Le soldat Fany Adama du détachement des forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) d’Elibou, en charge de la garde de la résidence du Préfet du département de Sikensi, s'est donné la mort au domicile de l'élu local, mercredi matin, aux environs de 6 heures, rapporte une dépêche de l’AIP.

Selon les informations recueillies auprès de la Brigade de la gendarmerie de Sikensi, ce soldat sans matricule, âgé de 25 ans et originaire de Madinani (Odienné), s’est suicidé avec une Kalashnikov alors qu’il était assis sur un tronc d’arbre dans la cour et que son binôme, le brigadier Gnamien Constant était en faction à l’entrée de la même demeure. L’infortuné a reçu la balle en pleine poitrine et a succombé sur le champ.

Réveillé par la détonation, le Préfet Yéo Oumar, à qui son gardien civil a signifié que le coup de feu en question provenait de sa demeure, a aussitôt alerté le commandant de la brigade de gendarmerie, l’Adjudant Yao Konan. Après le constat d’usage effectué par les éléments de ce dernier en présence de la police de la ville, une enquête a été ouverte en vue d’élucider ce mystère.

Quant à la dépouille, elle a été transférée aux environs de 9 heures à l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA).