Abidjan (Côte d’Ivoire) - Après plus de deux mois de procès, la justice ivoirienne a condamné, dans la nuit de lundi à mardi, l’ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo à vingt ans de prison.

Outre Mme Gbagbo, les Généraux Brunot Dogbo Blé (ex-Commandant de la Garde Républicaine) et Vagba Faussignaux (ex-Commandant de la marine nationale ) écopent également de vingt ans de prison pour les mêmes motifs.

Michel Gbagbo, fils de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo et le Vice-Président du Front populaire ivoirien (FPI) Aboudrahamane Sangaré ainsi que l’ex-Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Philippe Henri Dacoury-Tabley sont condamnés à cinq ans de prison et cinq ans de privation de leurs droits civiques pour "trouble à l’ordre public et coalition de fonctionnaires".

L’ancienne ministre Geneviève Bro Grégbé, par ailleurs Présidente des femmes patriotes est condamnée à dix ans de prison et cinq ans de privation de ses droits civiques.

Le Président du FPI Pascal Affi N’guessan est condamné à dix-huit mois de prison, quand l’ancien Premier ministre Aké N’gbo, les anciens ministres Désiré Dallo, Kata Kété, Danielle Boni Claverie, Christine Adjobi et Alcide Djédjé sont condamnés à vingt quatre mois de prison avec sursis à l’exécution de l’emprisonnement.