Soro Guillaume a accordé une interview à la chaîne internationale en ligne DW ce mardi 29 septembre 2020.

 

Il est revenu sur la situation politique actuelle en Côte d'Ivoire et sur l'élection présidentielle ivoirienne. Soro Guillaume est formel sur l'élection présidentielle à venir. Pour lui, il n'est pas question que celle-ci se tienne dans les conditions actuelles. D'ailleurs il appelle la communauté internationale à intervenir dans le processus électoral actuel en sanctionnant le régime du président Ouattara.

 

" je demande maintenant aux nations unies et à l'UE d'imposer des sanctions ciblées sur le régime ivoirien Comme c'était le cas en 2010 . C'est ce qui nous a permis de stabiliser le pays. Et Je pense que seules des sanctions feront garder raisons les membres de ce régime." a martelé le président de génération et peuple solidaire.

 

Cependant, il ne souhaite pas que ces sanctions touchent les populations et quelles soient dirigées seulement contre les membres du gouvernement. 

 

Pour l'ancien président de l'Assemblée nationale, c'est cette mesure qui fera reculer le régime actuel.

 

Enfin, Soro Guillaume rappelle que le troisième mandat est un enjeu sous-régional car celui-ci pourrait être un mauvais exemple pour certains pays. Il refuse donc que notre pays soit ce mauvais élève.

 

Notons que l'élection présidentielle ivoirienne est prévue pour le 31 octobre Prochain. Mais l'opposition ivoirienne denonce la candidature du président Ouattara qui Brigue un troisième mandat. Les mouvements de contestation ont déjà fait 15 morts officiellement.