Pascal Affi N’Guessan est dans le rôle que Ouattara lui a confié.

Pascal Affi N’Guessan est dans le rôle que Ouattara lui a confié.

Stéphane Kipré, président de l’Union des Nouvelles Générations (UNG) croit savoir les raisons qui ont poussé Pascal Affi N’Guessan a fait acte de candidature en vue de la présidentielle du 25 octobre prochain.

 

 En toute franchise, cela m’importe très peu. Pascal Affi N’Guessan est dans le rôle que Ouattara lui a confié. Il sait lui-même qu’il est candidat pour obtenir des strapontins ministériels et non la magistrature suprême » , a indiqué l’ex président des jeunes du MFA, 

 

Il s’est également prononcé sur le boycott de la présidentielle par le FPI branche Aboudrahamane Sangaré. Il dit comprendre cet appel, car il faudrait des discussions franches avec le pouvoir en place, pour régler tous les problèmes liés à l’organisation des élections transparentes.

 

 

« J’avoue comprendre cette position du FPI car cela fait des années que nous réclamons des discussions franches avec le pouvoir en place pour régler tous les problèmes. Mais celui-ci, fort de la terreur qu’il inspire aux Ivoiriens semble n’avoir cure de ces propositions pertinentes. La convention à venir de notre parti nous permettra de dégager nous aussi une position claire sur toutes ces questions liées aux élections. Je garde cependant espoir que ceux qui ont en main, contre sa volonté les destinés de notre peuple soient habités par la sagesse afin que nous n’arrivions pas à des situations extrêmes » , a indiqué Stéphane Kipré.