Voici les derniers rebondissements dans l'affaire du parrainage de l'AFI

Selon des informations que nous avons recueillies ça et là, lors des débats pour le choix du candidat que va parrainer l'AFI, le Camp de Didier Drogba soulève un point des textes de l'AFI qui dit que tout membre de cette association qui est candidat à toute élection doit être catégoriquement et obligatoirement soutenu par l'AFI.

Et boum ! Cyrille Domoraud réagit en affirmant que cet article en question ne figure plus dans les textes de l'AFI car lesdits textes ont étés changés.

Didier Drogba (2e vice-président de l'AFI) et Dimmy Stéphane (3e vice-président de l'AFI) sont alors étonnés voire estomaqués puisqu'ils n'ont jamais pris part à une quelconque rencontre pour changer les textes. C'est alors que Drogba constate une signature qui lui est attribuée sur les nouveaux textes. Cela signifie que Cyrille Domoraud ou quelqu'un d'autre a falsifié la signature de Didier Drogba.

L'ex-buteur des Éléphants n'en croyait pas ses yeux, il se demandait même s'il ne rêvait pas... « Pourquoi de telles graves manipulations pour une simple élection ? » se demande-il. C'est trop gros comme acte et impardonnable, pensent Didier Drogba et son camp !
Automatiquement donc, la légende Drogba a saisi son avocat et dans les jours à venir, celui qui a imité la signature de Dahi Zoko va répondre de ses actes...

Vu cette succession de faits, on se demande :

 Pourquoi Cyrille Domoraud et son camp se sont cachés pour changer les textes de l'AFI ?

 À qui profite cet acte de forfaiture ?

 Est-ce que Aruna Dindané (secrétaire général de l'AFI) et Kolo Touré (1er vice-président de l'AFI) ont participé à cette modification et qui sont les complices... ?

On attend la suite...