Un officier du 3e bataillon fait des précisions

 

«Ce sont des militaires du BASS qui ont laissé éclater leur colère contre des éléments non policiers du CCDO bien connus ici à Bouaké . Les événements ont toujours démarré au BASS avant que certains de nos éléments ne se mêlent. C’est une affaire interne» .

 

Bouaké ?

Ou se cache le lieutenant Amoudé ?

on dit qu il n est pas mort

Sont aide-camp lui est de l'autre monde. RIP

nous attendons la réponse du gouvernement ?