La police criminelle vient de mettre le grappin sur Ba Modibo, Diarra Aboubakar et Ouattara Sékou, tous de nationalité malienne et membres d’un redoutable gang armé qui, depuis quelques mois, semait la terreur dans certaines communes du district d’Abidjan. Leurs zones de prédilection sont Marcory, Cocody Angré terminus 81-82, le Plateau, Adjamé marché, pour ne citer que ces communes.

Ces 3 bandits, tristement célèbres, ont à leurs actifs plusieurs braquages armés au cours desquels ils ont emporté plus de 66 millions et ont blessé par balle un jeune homme, gérant de cabine téléphonique.

De source policière, après une enquête minutieusement menée depuis plusieurs semaines, les hors la lois ont été pris avec 03 pistolets automatiques, plusieurs munitions, 02 véhicules, une moto et plusieurs documents de transfert d’argent vers le Mali.

Aux dires des brigands, ils seraient venus du Mali, à la demande de Ouédraogo Ali, le chef de gang, avec le dessein de perpétrer des vols armés à l’aide de moto.

A la demande du tribunal, ces redoutables bandits seront déférés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan pour y subir la rigueur de la loi.