Côte d'Ivoire : En plein Coronavirus, l'attaque d'un corridor au sud-ouest fait un mort dans le camp des forces de l'ordre
Le pays secoué par la pandémie de la maladie à coronavirus ou Covid19, est une occasion pour des individus de perpétrer des attaques contre les positions des forces de l’ordre.

 

Le poste avancé des forces de sécurité situé à proximité du pont “Yaka” (05 km de Tabou) a été attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi, aux environs de 02 heures du matin, par des individus armés non identifiés qui ont tué un gendarme en le tailladant à la machette avant de disparaître dans la pénombre.

Le préfet du département de Tabou, Kalidja Kouamé a confirmé jeudi cette information à l’AIP précisant que les bandits étaient armés de fusils et d’armes blanches.


«Des renforts venus de Tabou se sont aussitôt déployés sur les lieux mais les assaillants avaient déjà pris le large », a indiqué Mme Kouamé