Les étudiants ivoiriens se sont donnés en spectacle, hier jeudi 02 juin, à l'université de Cocody. Un affrontement sanglant a eu lieu au sein du temple du savoir entre les étudiants de la Fesci et ceux de l'AGEECI. 

 

 

 

Qu'est-ce qui se passe entre les étudiants ivoiriens ? Depuis quelques mois, la tension qui existe entre les étudiants membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) et ceux de l'Association générale des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (AGEECI) est déconcertante. 

 

Hier encore, l'université Félix Houphouët-Boigny a été le théâtre d'affrontements sanglants. Armés de gourdins, de machettes, de couteaux et d'armes blanches de toutes sortes, les étudiants ont abandonné leurs cahiers et stylos pour s'adonner à un spectacle déshonorant. 

 

Présent lors de la conférence du Professeur Francis Wodié, notre correspondant a constaté l'ampleur des dégâts. Les cours sur toutes les facultés ont été suspendus pour permettre à ce que le personnel de l'administration se mette en sécurité.

 

Interrompant sa conférence, le professeur Wodié a appelé l'ensemble des étudiants à une prise de conscience car, a-t-il exhorté, « les étudiants ne doivent plus s’entre-tuer  sinon ce pays ne va plus exister ». 

 

Une unité de la police nationale a été appelée dans l’urgence. C’est à coups de gaz lacrymogènes qu’elle a dispersé les étudiants bagarreurs, aux environs de 12 heures. 

autr presse