Les habitants de la commune de Yopougon ont  été témoin d’un spectacle tragique dans la matinée du  mercredi 2 novembre.

 

En effet, ils ont découvert le corps sans vie d’un jeune homme baignant dans une marre de sang.

Après les vérifications d'usage, la victime a été identifiée comme étant le chantre ivoirien Oprhée.

 

 Toujours selon d'autres témoignages, les quidams l'ont minutieusement dépouillé des ses téléphones portables et argent avant se fondre dans la nature. Alertés, les éléments du commissariat de Niangon ce sont Rendus sur les lieux.

 

Et c'est un corps malmené, à moitié dénudé de son tee-shirt, présentant de graves indices d'agression, qu'ils ont trouvé

Et c'est un corps malmené, à moitié dénudé de son tee-shirt, présentant de graves indices d'agression, qu'ils ont trouvé

Après les constats d'usage, pour nécessité d'enquête, son corps a été évacué à la morgue centrale de Yopougon. Encore une autre triste perte pour la musique chrétienne en Côte d'Ivoire.

  

Le chantre Orphée succombera quelques instants plus tard, aux coups à lui assénés par ces quidams. Ce n’est que plus tard, au lever du jour, que les parents du chantre identifieront le corps.    

  

 Lecridabidjan.net  présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et à toute la famille des chantres de Côte d’Ivoire.