Le journaliste ivoirien Yacouba Doumbia, du quotidien L’Inter, a été agressé au couteau jeudi par un groupe de jeunes peu après un meeting du président sortant Alassane Ouattara, à Abobo, dans le Nord d’Abidjan

 

 

Au moins cinq jeunes armés de couteaux ont attaqué M. Doumbia, alors qu’il était arrêté près d’une cabine téléphonique en attendant de monter dans le véhicule de la presse.

 

L’un de ces jeunes désoeuvrés que l’on surnomme « microbes », l’a poignardé au niveau du genou avant de s’emparer de son téléphone mobile.

 

Le groupe s’est ensuite dispersé dans la foule, où d’autres agressions ont été constatées par des témoins.

 

Abobo, fief électoral de M. Ouattara, est l’une des communes les plus peuplées du District d’Abidjan.

 

autre presse