Yamoussoukro- Anassé Anassé Bertin, journaliste au quotidien l'Inter, s'est donné la mort mercredi à Yamoussoukro, après avoir avalé un liquide toxique à base d'acide.

Malade et paralysé durant un an, le confrère a depuis plus de huit mois retrouvé quelque peu l'usage de ses jambes et de ses mains après des soins intensifs et une retraite spirituelle dans une église, mais se déplaçait à l'aide de béquilles.

Selon ses proches qui ignorent encore les raisons de son suicide, Anassé Anassé est arrivé mercredi à Yamoussoukro où il a pris une chambre dans un hôtel pour passer la nuit. Quelque temps après, le personnel de l'établissement hôtelier est attiré par des cris du client.

Un tour dans la chambre après avoir défoncé la porte, les agents de l'hôtel aperçoivent Anassé Anassé agonisant. La police est aussitôt appelée.

Conduit d'urgence en salle de réanimation au CHR de Yamoussoukro, le malade retrouve un temps ses esprits puis échange un moment avec son confrère du journal l'Inter, Blaise Bonsié, accouru à son chevet. Il a rendu l'âme peu après 22 heures.
Source : AIP