-Abidjan . Angui Pascal, le Secrétaire général du Mouvement des forces d'avenir (Mfa) a convié les journalistes à une conférence de presse le mercredi 8 avril 2015 au siège du parti aux II plateaux.

Une conférence de presse qui, selon ses propres mots, « fait suite à la crise que vit (son) parti » relativement « à une dissidence conduite par Moutayé Azoumana et un certain nombre de cadres » du Mfa. 20 minutes après le début de cette conférence de presse, Angui Pascal et la délégation du Mfa en sa compagnie ont été délogés du siège du parti par des éléments de la police, qui leur avaient permis d'y avoir accès. Ils ont été contraints d'aller continuer leur adresse aux journalistes dans un restaurant à quelques encablures de ce siège. Les instants d'après, certains membres du Mfa proches du premier vice-président dissident Moutayé , sont arrivés sur le lieu pour, a-t-on appris, la tenue d'une réunion préparatoire d'un Congrès en vue de la destitution d'Anaky Kobenan. Faisant allusion à ce congrès que préparerait Moutayé et ses proches, le Secrétaire général du Mfa a fait les précisions suivantes : « Nous appelons les camarades dissidents à se ressaisir ; ils sont dans le faux, il est grand temps de revenir à la maison. Nous avons des échos de ce qu'ils sont en train de planifier en ce moment. Le Conseil de discipline du parti a, d'ores et déjà, été saisi et est à pied d'œuvre pour statuer sur ces cas d'indiscipline notoire. C'est le lieu de rappeler les conditions de la tenue de réunions des Instances du parti, tels que le Bureau politique, le Congrès et la Convention. Le Mfa tient à préciser, qu'en vertu des textes du parti, la convocation d'un bureau politique est du ressort exclusif du président du parti et qu'aucun bureau politique ne peut demander l'organisation d'un Congrès, encore moins, procéder à la nomination d'un président intérimaire. Nous avons nos textes et nous connaissons nos délégués. Les instances du parti ont été renouvelées à plus de 80% à la faveur de missions de la redynamisation du parti, suite au deuxième Congrès ordinaire du parti ; de nombreux militants ont été recrutés ». Angui Pascal a dans la foulée, appelé les militants du Mfa au calme face aux agitations de la dissidence menée par Moutayé. « Je voudrais également (...) clarifier les choses. Le président du Mfa conformément aux textes et aux résolutions du dernier Congrès extraordinaire tenu les 21, 22 et 23 février 2014, reste et demeure le camarade Innoc Anaky Kobenan », a-t-il ajouté. Le Secrétaire général du Mfa a profité pour faire savoir que le Mfa inaugurera un nouveau siège dans les jours à venir. Il a en outre indiqué que 5 délégations ont été envoyées dans toutes les régions de la Côte d'Ivoire pour notamment annoncer la date de la convention du MFA prévue les 18 et 19 avril 2015, et recueillir leurs propositions sur la candidature unique d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015 afin de permettre au président de leur parti Anaky Kobenan, d'adopter une position claire et conforme sur leurs aspirations.ù

http://www.afrikipresse.fr/politique/politique-un-leader-politique-chasse-du-siege-de-son-parti-par-la-police-a-abidjan