Douglas Dlamini Daantjie, un pasteur de 42 ans marche dans les rues de Mbombela en Afrique du Sud vêtu de vêtements et accessoires féminins, avertissant les hommes contre le fait de dépenser leur revenu familial sur des prostituées à constaté ichretien.com

Dans le but de rendre son message sur l'adultère très efficace, le pasteur Douglas Dlamini Daantjie s'est permis de porter des vêtements féminins tout en prêchant.

Egalement Chantre, il utilise également sa musique pour diffuser son message de la monogamie aux personnes vivant autour de la capitale.

"Mon code vestimentaire attire beaucoup l'attention sur ce que j'ai à dire. Et Il est très efficace parce que les gens m’écoutent et apprennent quelque chose. Je suis d'avis que la prostitution ne doit jamais être légalisée dans ce pays parce qu'il divise les familles et favorise la propagation des maladies sexuellement transmissibles, augmente la pauvreté et encourage le viol des enfants de la rue et des personnes sans-abri », a déclaré Dlamini, au cours d'un récent sermon a Mbombela.

Dlamini, qui chante depuis 2004, affirme que beaucoup d'hommes qui ont eu des rapports sexuels avec des prostituées ont rapporté avoir été volés.

"Les femmes exposent leurs parties intimes dans les boites de nuit et autres bars et exécutent des danses pour appeler les hommes. Ceux-ci finissent par succomber pour avoir des rapports sexuels tarifés avec ces filles. Pendant qu'ils sont ivre, ou en action, ils sont ensuite volés et leurs familles se retrouvent sans argent" a t-il affirmé.
Le pasteur admet qu'il a obtenu de l'aide dans la mise en place de cette stratégie de marketing d'évangélisation.

"Un blanc de Jo'burg a écouté ma chanson et m'a conseillé de porter une mini-jupe afin d'attirer les téléspectateurs puisque je combat la prostitution. Il m'a fait un clip en mini jupe, à tel point que quand les gens regardent et écoutent ma chanson et mon message, ils apprécient.", a affirme le pasteur, marié et père de quatre enfants.

Cependant, Dlamini affirme que son habillement est réservé uniquement a l'évangélisation et qu'il ne porte pas de mini-jupe ou de perruque dans son église.

"Certains de mes fidèles pourraient se sentir mal à l'aise, donc je m'habille comme ça , uniquement quand je vais en mission d'évangélisation," a t-il dit.

Samuel Mnisi, un autre pasteur de Daantjie, a déclaré que Dlamini parle une langue que la plupart des gens comprennent :«j'aime les chansons et les enseignements de Dlamini. Il ne donne pas seulement un avertissement aux hommes mais aussi aux prostituées et attire leur attention sur les maladies sexuellement transmissibles ", a-t-il confié.
Source : ichretien.com