Donc les vieux, ou plutôt le vieux, parce que y a qu'un vieux rebelle, le financier de la rébellion,

Donc les vieux, ou plutôt le vieux, parce que y a qu'un vieux rebelle, le financier de la rébellion,

« Les vieux nous disent qu'en politique, il ne faut jamais se presser.» avait dit Hamed Bakayoko à Bouaké devant des militants du RDR qui l'écoutaient à genoux.

Tout le monde avait pensé à Soro Guillaume qui n'aura pas laissé passer beaucoup de temps avant de répondre non pas à Hamed Bakayoko mais aux vieux qui lui ont dit ce qu'il a dit.

« En 2002, quand j'étais chef de la rébellion à Bouaké, personne ne disait que j'étais jeune.

C'est aujourd'hui qu'ils me trouvent jeune et que je ne dois pas me presser.

Demandez-leur s'ils sont vraiment sérieux " , vient de déclarer à Dabou le 14 août le président du parlement issu de la rébellion.

Donc les vieux, ou plutôt le vieux, parce que y a qu'un vieux rebelle, le financier de la rébellion, que nous connaissons, Soro Guillaume dit que tout le monde est vieux maintenant hein, et que les années qui sont passées depuis 2002 n'ont pas diminué son âge.

Alors le vieux, toi qui as envoyé Hamed Bakayoko, tu dis quoi et tu vas faire quoi ? Ça va se passer comme pour IB ?

Bon, nous on en parle parce qu'on est dans le même pays, et parce qu'on n'est jamais totalement à l'abri de balles perdues, sinon c'est UNE AFFAIRE QUI NE NOUS REGARDE PAS.

Alexis Gnagno avec Excellence Zadi