KOUYA GNEPA ÉRIC originaire de Grabo a été arbitrairement mis aux arrêts puis torturé par les FRCI avec une brutalité et une barbarie inouïes. Ce qui lui a valu d'avoir un ORTEIL AMPUTÉ par ses tortionnaires . Déféré à la Maca depuis le 29/04/15 pour Atteinte à la sûreté de l'état , un délit devenu générique et fantaisiste, KOUYA GNEPA ÉRIC souffre de douleurs atroces aux pieds. ce qui l'a rendu quasiment Hémiplégique. A plusieurs reprises il a bénéficié du concours du bureau des prisonniers pour des soins extérieurs mais sans grands moyens . Sans soutien parental,il est livré à lui même. Si Rien n'est fait , le pire reste à craindre . Son cas n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Nous interpellons tous les partis d'opposition à s'impliquer davantage pour la libération de tous les prisonniers politiques car nous pensons qu'ils n'en font plus trop cas . C'est le lieu aussi d'interpeller la justice afin d'accélérer le processus de mise en liberté de tous les détenus politiques pour leur permettre de regagner leurs familles respectives au grand bonheur de tous les ivoiriens. Que cessent maintenant les arrestations arbitraires et les dénonciations calomnieuses. La place de la jeunesse n'est pas dans les prisons. La côte d'ivoire a besoin de tous ses fils pour sa reconstruction. Courage frère.

vu pour vous sur https://www.facebook.com/ung.ung.94/posts/1639986206254361