Entamée le 12 août dernier, la grève des enseignants de l’université de Cocody a été suspendue le jeudi dernier mais pourrait reprendre si l’Etat ne respecte pas ses engagements.

Les enseignants de l’université de Cocody ont décidé depuis le jeudi 4 août dernier de reprendre les cours. Et ce, après une grève entamée depuis le mercredi 12 août dernier pour réclamer le paiement total des heures complémentaires de l’année académique 2013-2014 évaluées à 2, 061 milliards de F Cfa. Cette décision a été prise à l’issue de l’Assemblée générale extraordinaire de la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur et des Chercheurs (CNEC). Selon M. Johnson Kouassi, porte-parole de la CNEC, cette décision de reprendre les cours résulte de la décision prise en conseil des ministres le mercredi 2 septembre dernier d’octroyer à l’université de Cocody, un complément budgétaire de plus d’un milliard pour payer les heures complémentaires pour les enseignants qui n’ont pas encore perçu leur dû. Aussi a-t-il insisté sur le fait que la grève sera reprise si le gouvernement ne respecte pas ses engagements. C'est-à-dire le paiement du reste des heures complémentaires selon un chronogramme établi. En fait, les autorités avaient promis le paiement de 500 millions de F Cfa chaque lundi aux enseignants sur un mois en vue de les amener à reprendre les cours.

Rosemonde Kouadio

 

Légende : L’Etat doit respecter ses engagements pour éviter une nouvelle grève des enseignants qui pourrait déboucher sur une année blanche 

autre presse