Un étudiant appartenant au principal syndicat estudiantin de Côte d’Ivoire a succombé vendredi de ses blessures, après des heurts entre son syndicat et un autre pour le contrôle d’un quai de bus, a-t-on appris auprès de témoins.

 

« Christian Wilfried Konin, étudiant en master 1 de gestion à l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody (Est d’Abidjan) blessé à la suite des altercations » entre son syndicat, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) et celui de l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Ageeci), est « décédé vers 04h00 GMT », heure locale, a indiqué le témoin.

Mercredi, les deux syndicats rivaux ont eu une altercation pour le contrôle du quai du Centre hospitalier universitaire de Cocody, (CHU) qui s’est poursuivie dans les résidences étudiantes.

Les affrontements ont continué jeudi soir et fait plusieurs « blessés graves ».

Les deux mouvements d’étudiants s’étaient brièvement affrontés le 22 mars 2015 sur le campus, après que la Fesci avait accusé des membres de l’Ageeci d’avoir « agressé » une étudiante à un arrêt de bus.

 

Alerte Info

Un étudiant appartenant au principal syndicat estudiantin de Côte d’Ivoire a succombé vendredi de ses blessures, après des heurts entre son syndicat et un autre pour le contrôle d’un quai de bus, a-t-on appris auprès de témoins.

 

« Christian Wilfried Konin, étudiant en master 1 de gestion à l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody (Est d’Abidjan) blessé à la suite des altercations » entre son syndicat, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) et celui de l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Ageeci), est « décédé vers 04h00 GMT », heure locale, a indiqué le témoin.

Mercredi, les deux syndicats rivaux ont eu une altercation pour le contrôle du quai du Centre hospitalier universitaire de Cocody, (CHU) qui s’est poursuivie dans les résidences étudiantes.

Les affrontements ont continué jeudi soir et fait plusieurs « blessés graves ».

Les deux mouvements d’étudiants s’étaient brièvement affrontés le 22 mars 2015 sur le campus, après que la Fesci avait accusé des membres de l’Ageeci d’avoir « agressé » une étudiante à un arrêt de bus.

 

autre presse