Il y a urgence ! Après la fièvre Ebola en Afrique, l'épidémie de peste porcine africaine se signale. En effet, il sévit dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, dans le département de San Pedro une épidémie de peste porcine.

C'est hier, 28 août 2014, que l'information a été rendue publique par le ministère des ressources animales et halieutiques de la Côte d'Ivoire.
« Les prélèvements réalisés sur les porcs résiduels par l'équipe conjointe de la direction des services vétérinaires du ministère des ressources animales et halieutiques et du laboratoire de virologie du Lanada, confirment à ce jour, la présence sourde du virus de la peste porcine africaine », indique un communiqué signé du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani en date du 27 août 2014 estampillé « urgent ».
Le ministre a également rassuré les populations ivoiriennes que, contrairement à l'Ebola qui se transmet à l'homme, ce virus de la peste porcine n'est pas transmissible à homme. Il se transmet en affecte uniquement la famille des suidés (porcs, sanglier, phacochère). Toutefois, elle engendre de graves conséquences économiques pour les éleveurs notamment. Notons que la Côte d'Ivoire a fait face à cette maladie en 1996, et l'a maîtrisée et éradiquée.

Il faut rappeler qu'en Zambie, un haut responsable du pays a affirmé le 14 août 2014 que la fièvre porcine africaine a tué plus de 3.000 porcs dans le nord-ouest de la Zambie.

NB: La peste porcine africaine (PPA) n'est pas transmissible à l'homme, mais les taux de morbidité et de mortalité peuvent être très importants chez les porcs d'élevage.
source IM
29/08/2014