Urgent – Marche éclatée de l'opposition du 09 juin: Bonoua en ébullition. La ville transformée en zone de guerre par les forces de l'ordre .1 mort et des blessés à Guiglo.

Urgent – Marche éclatée de l'opposition du 09 juin: Bonoua en ébullition. La ville transformée en zone de guerre par les forces de l'ordre .1 mort et des blessés à Guiglo.

Des heurts ont éclaté ce mardi 09 juin à Bonoua entre populations et forces de l’ordre, au cours de la marche de l’opposition CNC sur toute l’étendue du territoire national.
Par endroits, la ville était totalement recouverte de gaz lacrymogènes de couleur rouge orangée avec des bruits assourdissants de détonations. Ici, les forces de l’ordre sont visiblement venues casser la marche pacifique de l’opposition au lieu de l’encadrer comme initialement prévu. Mais les manifestants ne reculaient pas et ne cédaient pas non plus à la provocation, répondant ainsi aux mots d’ordre de leurs leaders.


Jeunes, vieux, hommes, femmes, tous ont pris d’assaut les rues de Bonoua ce mardi.
La ville ressemblait par endroit à une zone de guerre dans un chaos indescriptible.
Des blessés sont à noter selon des témoins, sans plus de précision.
Au moment où nous mettons sous presse, les heurts entre forces de l’ordre et populations continuaient.


A Guiglo à l’ouest du pays, un affrontement est survenu entre les militants du Front Populaire Ivoirien (FPI) et ceux du Rassemblement des Républicains (RDR) malgré l’intervention de la police et de la gendarmerie.

Un pro-Gbagbo , a été pris en partie avant de rendre l’âme au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Guiglo. Deux autres ont pu s’en sortir avec de graves blessures.

A Abidjan, une dizaine de militants du FPI ont été interpellés à Yopougon, et Cocody.

BD pour lecridabidjan