Ce n'est nouveau pour personne. selon des sources bien introduites , qui nous sont parvenues, Ouattara a saisi l'Assemblée nationale pour statuer sur des dispositions de la loi fondamentale ivoirienne. Il s'agit de l'article 35 de la Constitution portant éligibilité à la présidence de la République.

A cet effet , tous les deputés viennent d'être convoqués urgemment. Pendant 15 jours, les députés ivoiriens devront suspendre leurs vacances pour retrouver l'hémicycle. Au cours de la session, qui s'ouvre ce matin, ils auront au nombre des dossiers à analyser, les propositions de modifications de l'article 35 que va certainement leur proposer le ministre de l'Intérieur, la tutelle des élections en Côte d'Ivoire.

L'information, a été donnée par un député, et a été confirmée par son homologue de Fresco, Zadi Doméné, militant du parti au pouvoir, au cours d'une cérémonie d'installation d'un mouvement de soutien au chef de l’État dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. «L’article 35 de la constitution ivoirienne sera retouché», a révélé à son auditoire à Guiglo.
AUTRE SOURCE