Décidément la violence gagne de plus en plus les localités du pays depuis ces dernières semaines.

Après Bouna et Abobo ce jour, une foule en colère s’est introduite dans les locaux de la brigade de gendarmerie Search gendarmerie de la ville Vavoua (centre-ouest),
Selon nos informations, la population voulant se faire justice réclamerait les têtes de deux présumés criminels détenus au sein de la brigade depuis des jours. Ces derniers sont soupçonnés d’être les auteurs de la mort d’un chauffeur de taxi-moto.

Révoltés ce mercredi, les manifestants ont pris d’assaut les locaux de la gendarmerie, où à en croire toujours nos sources ont incendié des bureaux de ladite brigade.

La tension est toujours vive et les forces de l’ordre en attendant d’éventuel renforts se sont réfugiés dans l’un des bureaux de la brigade.

Nous y reviendrons…