Sorcière sur le toit d'une maison à Angré Sicogi di lecridabidjan
La descente spectaculaire dune sorcière... di lecridabidjan

 

Il était environ 5 heures du matin, le jeudi 13 octobre 2016, quand une femme âgée d’environ 70 ans a été prise en flagrant délit sur le toit d’une maison dans la commune de Cocody, plus précisément à Angré près du Commissariat du 22e . 

 

Selon un témoin (celle qui a alerté l’entourage), ce sont des bruits étranges vers 5 heures du matin qui ont tiré son attention. Prise de peur, elle réveille son époux pour voir ce qui se passe. A leur grande surprise, ils voient une femme perchée sur le toit de leur voisin, la famille Sylla. Ecœuré, le témoin alerte le voisinage. Soucieuse, une partie de la population présente sur les lieux a commencé à oindre d’huile sainte et de l’eau bénite sur la veille femme. Quand d’autres s’étaient murés dans la prière. La femme surprise sur le toit, a été accusée par la foule d’être la ‘’sorcière d’Angré’’.Interrogée par deux hommes et une femme au sujet de son identité, mais ne parlant pas le français, il a été difficile de la comprendre. Cependant lors des interrogations, elle s’est dit être Agni et Attié. La foule criant à toute voix ‘’sorcière’’, la septuagénaire s’est mise à menacer la foule dans son dialecte, tout en marchant. La population exacerbée par la ‘’sorcière d’Angré’’ a décidée de l’accompagner à la Paroisse Saint Ambroise Ma vie, afin que le père voit son cas. Mais cela n’a pas eu lieu à cause de l’intervention du GSPM (Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires) et de la police du 22e. Ainsi, elle a été amenée au commissariat de police du 22e arrondissement. Et la foule a été dispersée par les agents de police. Au moment où nous mettions sous presse, l’identité de la femme dit ‘’sorcière d’Angré’’ n’est pas encore connue.