Au lieu de faire ton faro devant les civils sans aucune connaissance Maître Altit t'attend à la Haye...."

 

Mangou: « J’ai demandé à l’ambassadeur si

je pouvais obtenir l’asile »

« (…) Il m’a dit tout simplement,j’ai noté. J’ai ma petite

idée dessus. Et donc j’attendais les instructions qui ne

viennent pas. Après, je vois une bande déroulante qui

passe sur la télé annonçant que le Chef de l’Etat va faire

une déclaration à la nation.

Je dis bon , il va peut-être annoncer sa démission et

j’attends et rien ne se fait . Et puis, c’est l’Amiral Vagba qui

est venu me voir au bureau.

Je lui ai dit Amiral, j’ai discuté avec le Président

Gbagbo qui m’a dit de ne rien dire à personne. Mais

comme c’est toi, je vais te faire part de ce qu’il m’a dit.

J’ai discuté avec le Président Gbagbo et voici la réponse

qu’il m’a donnée, c’est pour voir si tu es encore dans la

confidence. Et depuis rien jusqu’à ce que ma résidence

soit attaquée. Alors c’est moi qui ai donné l’ordre aux militaires

de quitter la ligne de front pour rentrer chez eux

, mais en ordre . Et j’ai quitté le palais présidentiel. Avant,

j’ai dit à mon épouse que je viens dans 15 minutes et

qu’elle doit prendre ce qu’elle peut prendre comme

affaires. De Cocody à Yopougon,tout était mélangé.

J’ai croisé l’Ambassadeur de l’Afrique du sud chez

Méambly et c’est elle qui va faire le compte-rendu à

l’Union Africaine. On était le 30 mars, je lui ai demandé

si je pouvais faire une demande

d’exil en Afrique du sud. Je suis resté à l’ambassade

du 1 au 3 avril. »