Trois chansons de Koffi Olomide  et puis s'en va, c'est ce dont ont été témoins les spectateurs du festival "Abidjan by night" dans la nuit de samedi à dimanche aupalais de la culture Search palais de la culture de Treichville.


L'artiste congolais qui partageait l'affiche avec l'ivoirien Meiway, a quitté la scène précipitamment pour des raisons de présence de nombreuses caméras qui le filmaient et d'un contrat non honoré en ce sens.

 

Si l'organisateur, Dramane Ouattara, justifie leur présence pour des raisons de retransmission vidéo sur des écrans et non de captation à usage commercial et acquiesce d'une une demande non acceptée de 12 millions supplémentaires de Koffi Olomide pour se faire, ce dernier face à ce refus a délibérément choisi de quitter la scène.

 

Dramane Ouattara réclame en préjudice 80 millions de Fcfa à l'artiste congolais.

 

Koffi Olomide dont le départ de scène a alimenté toute sorte de fantasme et d'intox sur l'internet ivoirien, est un habitué d'Abidjan où il se produit parfois deux à trois fois dans une même année