.

"J'ai suivie avec beaucoup d'intérêt tout ce qui s'est passé et qui s'est dit sur ma candidature.
Je tient à remercier tous les acteurs du football ivoirien, et rendre hommage a toutes les personnes qui ont eu le courage de m'accorder leurs soutiens à visage découvert malgré les difficultés et les menaces dont elles ont été victimes. Le football est le sport de tous.


Il rassemble, la preuve, nous voyons cela par la mobilisation de la population ivoirienne qui est venue m'apporter son soutien.
Je ne veut pas être seulement le président de football, mais la mission qui l'accompagne, parce que notre football ne doit pas mourir.
C'est pourquoi je parle de la renaissance de notre football.
Je ne saurais réussir cette mission seul mais avec mon équipe, les entraîneurs, les clubs, les arbitres, les footballeurs.
Si mon objectif n'etait pas de redonner au football ivoirien ce qu'il m'a donner,
Si mon objectif n'etait pas de développer le football, il me serait difficile d'être devant vous aujourd'hui.
Si mon objectif n'etait pas poussé de développé le football ivoirien je me serais retirer comme certains le souhaite.
Il est important pour moi de rendre aux football ivoirien tout ce qu'il m'a donné.
Je veux simplement apporter ma pierre à l'édifice du football ivoirien.
Je suis la pour le football."