François Mattei prend la défense de Laurent Gbagbo, le dirigeant ivoirien capturé par les FRCI le 11 avril 2011, après 10 jours de bombardements par l'ONUCI et l'intervention des forces spéciales françaises de l'Opération Licorne.

Selon lui, Laurent Gbagbo comptait sortir la Côte d'Ivoire de la zone du Franc CFA, et dénoncer l'accord de défense avec la France. Il s'agit de deux points essentiels éléments du système que François-Xavier Verschave a appelé la Françafrique.

Laurent Gbagbo attend son procès à CPI, pour crime contre l'humanité.