Voilà des autorités, on parle d'enfants "microbes" qui agressent et tuent à la machette, koh «Enfants en conflit avec la loi». Des rebelles putschistes tribalistes parvenus au pouvoir par la forces des armes et de la fraude massive electora, des gens qui une aversion envers la Constitution ivoirienne qui gouvernent un pays avec des centaines de prisonniers politiques et d'opinion des années sans jugement ... ils oublient qu'eux-mêmes depuis près de deux décennies que Ouattara est à la tête de leur Rdr de rebelles putschistes tribalistes, ils sont de tout temps en conflit avec loi. Pour eux-là Rebelles génocidaires de Duekoué c'est forces nouvelles, tribalisme c'est rattrapage ethnique, mercenaires braqueurs de banque et braqueurs d'État c'est mutins, endettement sauvage c'est émergence, dictature c'est démocratie ... 
N'IMPORTE QUOI !

 

La libération de Gbagbo à mon sens ne suffit pas à qualifier cet événement de victoire, quand le garder toutes ces années en prison loin de la gouvernance de Ouattara le préfet des impérialistes au pouvoir en Civ était leur véritable but, et sa condamnation leur bonus. La victoire de la résistance va donc au delà de la libération du Président Gbagbo et de son ex-ministre Charles Blé Goudé. La victoire de la résistance, si ce n'est le rétablissement du Président Gbagbo dans ses droits (ce serait l'idéal), c'est le rétablissement du pro-gbagboïsme à la tête du pays pour le bonheur des ivoiriens et d'une Côte d'Ivoire libre.

 

À bon entendeur ... DTR