Pour la quatrième année consécutive, l’Ivoirien Yaya Touré a décroché le titre de Meilleur joueur africain. En 2014, il devance l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) et le gardien nigérian Vincent Enyeama (Lille).

Ultra-favori du vote des quelques 56 sélectionneurs et directeurs techniques nationaux du continent africain, l’Ivoirien Yaya Touré a, sans surprise, décroché le titre de Meilleur joueur africain de l’année 2014. Le milieu de terrain de Manchester City rejoint donc au palmarès une autre légende continentale, le Camerounais Samuel Eto’o, sacré en 2003, 2004, 2005 et 2010. Yaya Touré, lui, a été récompensé pour la quatrième fois consécutive, une première dans l’histoire de la Confédération africaine de football (CAF).

Yaya Touré, 31 ans, a réalisé une saison 2014 pleine en remportant la Premier League ainsi que la League Cup avec son club. Titulaire indéboulonnable dans l'entrejeu des Citizens, il a marqué à sept reprises en championnat et a largement contribué à faire du club mancunien le grand challenger du Chelsea de José Mourinho.

L’Ivoirien a été préféré du Gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et au gardien de but nigérian de Lille Vincent Enyeama.

Durant la cérémonie de Lagos, la Confédération africaine de football (CAF) a également décerné le prix du meilleur joueur africain évoluant sur le continent à Ndombe Mubele (AS Vita/COD).

Prix de la CAF, remis jeudi à la Lagos :
Joueur africain de l’année: Yaya Touré (Côte d’Ivoire et Manchester City)
Joueur africain de l’année – évoluant en Afrique: Ndombe Mubele (République Démocratique du Congo et AS Vita)
Joueuse africaine de l’année : Asisat Oshoala (Nigéria et Rivers Angels)
Jeune joueur de l’année: Asisat Oshoala (Nigéria et Rivers Angels)
Talent le plus prometteur: Yacine Brahimi (Algérie et FC Porto)
Entraîneur de l’année: Kheireddine Madoui (ES Setif)
Equipe nationale de l’année: Algérie
Equipe nationale féminine de l’année: Nigéria
Club de l’année: ES Setif (Algérie)
Arbitre de l’année: Papa Bakary Gassama (Gambie)

lecri