Un confrère journaliste a vécu une situation pénible la semaine passée. En effet, son fils âgé de 4 ans a été kidnapé par un ravisseur.

 

Porté disparu de la maison familiale sise à Yopougon-Académie, lundi 2 mai 2016, le fils du journaliste, âgé seulement de 4 ans, a été kidnapé par un individu. 

 

Le journaliste a reçu le coup de fil du ravisseur. Lequel lui a signifié que s'il tenait à voir son enfant vivant, il devait verser une rançon estimée à 180 000 F Cfa ; tout en le menaçant de tuer le môme si celui-ci s'avisait à mêler la police. 

 

Ne voulant point mettre la vie de son fils en danger, le journaliste choisit de coopérer avec le ravisseur. Ainsi, il effectue le transfert d'argent au numéro indiqué par le ravisseur. Satisfait, ce dernier lui indique l’heure et le lieu pour récupérer son enfant. 

 

Sans perdre de temps, le journaliste se dirige à l'endroit indiqué et voit descendre d'un taxi communal, son fils en compagnie d'une dame. 

 

La dame en question, répondant au nom de Juliette et le chauffeur du taxi K. Yao, sont aussitôt interpellés par la police et conduits au commissariat du 17ème arrondissement pour nécessité d’enquête.

 

Le confrère a pu retrouver son fils sain et sauf. 

 

K.O.