La nuit du samedi au dimanche a été fatale pour l'homme de main du général Ouassénan Koné. En effet, des bandits ont décidé de lui rendre visite afin de lui laisser un mauvais souvenir. C'est ainsi que des hommes armés ont attaqué son domicile situé au quartier « Base Cie », à Yopougon.

Le capitaine de police répondant aux initiales Y.K. est en service à la Brigade de surveillance des personnalités ( Bsp) et surtout détaché à la garde rapprochée du Général Ouassénan Koné.
A en croire nos sources, il est environ 3h du matin, lorsque les bandits au nombre de deux escaladent la clôture pour descendre directement dans la cour du capitaine de police.

Là, ils cassent la porte de l’entrée principale de la maison et pénètrent à l’intérieur du logis. Ils repèrent la chambre de l’officier et défoncent également la porte. Le garde du corps, surpris, est vite maîtrisé par les téméraires criminels, armés de kalachnikovs. Et, tout de suite après, tous les membres de la famille de Y.K. sont eux aussi tenus en respect.
Les quidams fouillent ensuite la maison. Une façon indécente qui leur permet de s’emparer de nombreux et importants biens. Ces bandits font donc main basse sur l’arme de dotation du policier, un pistolet automatique de marque Beretta, des ordinateurs-portables, des téléphones-portables et la somme de 450 000 F Cfa. Ce n’est pas tout.

Les malfrats s’approprient deux téléviseurs à écran plasma, avant de terminer par des médailles en or et en argent. Ces médailles, l’officier les avait gagnées par ses performances de sportif accompli.

autre presse

http://www.imatin.net/article/societe/yopugon-le-domicile-du-garde-du-corps-du-general-ouassenan-kone-attaque-un-gros-butin-emporte-par-les-ravisseurs_28836_1434993614.html