Agénor Youan Bi est toujours aussi remonté contre son éviction de la tête du Cojep après un congrès extraordinaire le 15 août dernier à Grand Alépé. Celui qui était jusque-là président par intérim ne reconnait aucun acte de ce congrès et se targue toujours d’être le premier responsable du mouvement. Mieux, de président intérimaire qu’il était, Youan Bi se donne désormais le titre de président délégué du Cojep après ce qu’il qualifie de démission de fait de Blé Goudé. Dans la foulée, il a même pris la décision n°001/2015 du 21 août 2015, par laquelle il a procédé à la nomination de nouveaux membres du conseil exécutif. Entre autres, un nouveau secrétaire de l’Union des jeunes du Cojep (UJ-Cojep) et un nouveau secrétaire de la cellule des enseignants.

 

 

 

Il est revenu sur tous les détails de l’affaire ce samedi 22 août 2015 au cours d’une conférence publique à Yopougon. Dans son analyse, Youan Bi a estimé que par l’organisation du congrès de Grand Alépé, l’ancien Cojep a tourné la page du président Laurent Gbagbo d’autant plus que, relève-t-il, ce congrès n’avait pas lieu de se tenir et transformer le mouvement en parti politique alors que Laurent Gbagbo, pour qui le Cojep a été créé est en prison. ‘’Il n’a jamais été question de créer un parti politique’’, insiste Youan Bi qui considère cet acte comme une forfaiture à combattre. Il ajoute : « il est clair que ce Cojep et Charles Blé Goudé ont tourné le dos au président Laurent Gbagbo. C’est même un euphémisme que de dire que Charles Blé Goudé soutient Affi N’guessan. Mais c’est bien Alassane Ouattara son nouveau parrain. Pour accomplir une sale besogne, on a toujours besoin de petites gens, ce sont les responsables actuels de ce parti à Abidjan. »

 

Youan Bi dit tenir fermement la barre et continuera de s’opposer à ses anciens camarades.

 

Depuis le 15 août dernier, un congrès extraordinaire tenu à Grand Alépé non loin d’Abidjan a élu un nouveau bureau exécutif du Cojep devenu un parti politique. Ce congrès a placé à la tête du nouveau parti politique un fidèle de Charles Blé Goudé en la personne de Dr Patrice Saraka, précédemment son porte-parole. Le nouveau secrétaire général est Dr Hyacinthe Nogbou, un autre proche de Charles Blé Goudé. Toutes les structures du Cojep sauf Youan Bi avaient donné leur caution à ce congrès boudé par les deux Fpi.

 

connectionivoirienne