Pascal Affi Nguessan devait s’exprimer aujourd’hui pour donner sa position suite au courrier annonçant la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du Front Populaire Ivoirien. Cette conférence de presse a été reportée sine die, a-t-on appris hier, de sources proches du président du FPI.

« La conférence du président Affi est reportée à une date ultérieure », nous a-ton fait savoir, à l’issue de la déclaration du collectif de fédéraux qui s’est tenu hier au quartier général de Laurent Gbagbo. Ce report amène à des interrogations sur la posture et la démarche actuelles d’Affi Nguessan.

En effet, le président du FPI et ses hommes, fuient depuis un certain temps, la presse. Lors des seules occasions qu’ils ont pour s’adresser aux journalistes, ils animent des points de presse, c’est-àdire qu’ils font des déclarations qui ne sont pas suivies de questions de journalistes en vue d’éclairer la lanterne de ceux dont la mission est d’informer la population. Cette façon de procéder suscite la suspicion légitime sur le ‘’combat’’ actuel d’Affi Nguessan.

En effet, quand on est dans le vrai, on ne se cache pas et on n’a pas peur de faire éclater la vérité. Or la vérité ici, c’est de tenir le débat avec les journalistes pour expliquer le bien fondé de ses positions.
Affi a reporté sa conférence, espérons qu’il la reprogrammera
dans les brefs délais en vue d’expliquer à ses militants, aux ivoiriens et au monde qu’il mène en ce moment le bon combat. Autrement,quand on n’a plus de souffle, on arrête la course…
AUTRE SOURCE